Pour le défense des animaux et de la Nature !
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le piégeage

Aller en bas 
AuteurMessage
Yellowstone
Louve Alpha
avatar

Féminin Nombre de messages : 844
Age : 31
Animal favori : loup
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: Le piégeage   Ven 4 Fév - 18:58

Type de pièges:

Pour fabriquer des manteaux en peaux, il faut d'abord tuer un être vivant, ayant une individualité, des émotions, des sentiments et surtout ayant un rôle spécifique à jouer dans son environnement.

Pour s'approprier sa fourrure si douce mais si pleine de sang, les trappeurs utilisent des appâts: viande avariée et leurres visuels ou sonores et aussi bien sûr, différents objets de torture.

Le collet est fait de fil métallique et est muni d'un dispositif empêchant l'animal de se dégager. Le collet étouffe l’animal ou lui coupe le corps. Le degré de souffrance varie selon le fil employé, la grosseur de l'animal et la force de son combat désespéré...
Étrangle lentement l'animal lorsque celui-ci se débat pour s'échapper
Le piège Conibear est supposé tuer l'animal qui s'y prend en lui cassant le dos ou le cou. Hélas trop souvent, ce n'est pas le cas: l'animal demeure en vie, le corps broyé par le piège et souffrant pendant des heures, des jours et des nuits..
Le piège conibear n'assure pas de façon certaine une mort rapide et sans souffrance puisqu'il est toujours possible que l'animal n'y entre pas correctement et qu'il se prenne par le cou ou l'abdomen, si l'impact n'est pas assez puissant.
Le piège Leghold qui retient la patte , surnommé «attrape-patte» mais pour lequel «broyeur de patte» conviendrait mieux.- Il est fait de deux bandes d'acier en forme d'arceaux, ou mâchoires, mues par un puissant ressort ( parfois deux ) et montées sur une base d'acier dont le centre est muni d'une planchette servant de déclencheur. Amorcé, le piège est maintenu grand ouvert par un verrou, couramment appelé «chien», puis installé dans un sentier fréquenté par l'animal convoité ou près d'un appât de nourriture. Quand l'animal marche sur la planchette, le verrou se déclenche aussitôt et les mâchoires se referment violemment sur la patte; "on décrit souvent l'effet en le comparant à une portière de voiture qui se rabat sur une main ou un pied", il faut ensuite situer la scène loin de tout secours et généralement en plein hiver, en se rappelant qu'en plus d'une vive et soudaine douleur, l'animal subit un choc «qu'il nous est difficile de concevoir, parce que c'est un choc de totale incompréhension de ce qui lui arrive».
Ce piège est interdit dans plus de 65 pays - excepté au Canada, aux États-Unis et en URSS. Au Québec on piège ainsi le renard, le coyote, le loup, le lynx roux et le lynx du Canada.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yellowstone
Louve Alpha
avatar

Féminin Nombre de messages : 844
Age : 31
Animal favori : loup
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: Re: Le piégeage   Ven 4 Fév - 19:00

Clack

Se rendant compte qu'elle ne peut retirer sa patte douloureuse, la bête s'engage aussitôt dans un frénétique combat qu'elle mènera, souvent jusqu'à l'épuisement, contre ce tyrannique adversaire. Elle hurle, bondit, mord le piège, panique. Chaque mouvement lacère et tuméfie davantage les tissus que les bandes de métal ont déjà coupé ou broyé. Ces bandes auront souvent aussi fracturé l'os, disloqué des articulations, sinon l'ardeur de la lutte peut aisément provoquer ce genre de blessures et en ajouter bien d'autres: dents brisées sur le métal du piège, meurtrissures et luxation de l'épaule et de la hanche suite à l’effort produit pour tenter de se libérer, etc.

Le traumatisme est tel que, pour se libérer, il n'est pas rare que les animaux se rongent la patte. De cette façon ou à force de contorsions, bon nombre réussissent leur auto-amputation.

Souvent, les trappeurs trouvent des animaux vivants dans leurs pièges. Pour achever les bêtes on les assomme d'un coup de gourdin sur le plat du nez, près des yeux, puis on leur administre un coup avec le plat de la hache entre les épaules. Parfois on les étouffe avec les pieds appliqués sur la gorge de l'animal. On se sert aussi d'armes à feu mais le premier souci du trappeur est de conserver la peau intacte.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crocblanc21
Loup bêta
avatar

Masculin Nombre de messages : 170
Age : 110
Animal favori : Canis lupus
Date d'inscription : 19/04/2005

MessageSujet: Re: Le piégeage   Mer 20 Avr - 4:52

Arfff! Tu est bien renseigné, et cela est encore pratique courante au Québec!

Sous la bénédiction de notre bon gouvernement, qui vous dira comme toujours, oui mais l'ont ce doit de faire en sorte de gérer la faune. Ceci est autant pour le bien des animaux, que pour la chasse sportive! Les animaux ne souffre plus car les pieges maintenant sont fait de telle sorte que les animaux ne souffre presque plus!

Ouais ouais ouais, vais en étouffé un député moi, y me dira s'il souffre pas à un étrangelement avec fil de fer... grrrr.. rambo

_________________
L’homme est un animal terriblement meurtrier, rien ne peut si comparer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.photodex.com/sharing/viewalbum.html?alb=119341
Yellowstone
Louve Alpha
avatar

Féminin Nombre de messages : 844
Age : 31
Animal favori : loup
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: Re: Le piégeage   Mer 20 Avr - 12:31

Un plaidoyé pour :

Le Piégeage des Animaux à Fourrure au Québec

Certains consommateurs ont une image faussée du piégeage et de l'utilisation des fourrures sauvages. C'est pourquoi le ministère de l'Environnement et de la Faune tient à vous rappeler qu'au Québec, le piégeage joue un rôle important dans la conservation et la gestion de la faune. Portez votre manteau de fourrure avec fierté et gardez en mémoire ces quelques faits:

La fourrure est un produit de la faune, une ressource naturelle renouvelable. La consommation de la viande et l'utilisation de sous-produits dans l'artisanant sont d'autres usages provenant de la récolte d'animaux sauvages.

Aucune espèce menacée ou en voie d'extinction ne peut être chassée ou utilisée par l'industrie de la fourrure. Ces espèces sont protégées par des lois provinciales, fédérales et des ententes internationales.

Au Québec, les 18 espèces piégées pour leur fourrure sont abondantes. Les espèces les plus recherchées, notamment le castor, le raton laveur et le rat musqué, sont même plus abondantes aujourd'hui qu'elles ne l'ont jamais été dans le passé.

Nul ne peut s'improviser trappeur. Un cours de formation obligatoire menant à l'obtention d'un certificat de compétence doit être suivi ayant d'obtenir un permis de piégeage.

Au Canada, le piégeage est rigoureusement réglementé par les instances provinciales et territoriales. La réglementation vise à empêcher toute surexploitation de la ressource et à garantir l'usage de techniques de piégeage qui assurent une mort rapide à l'animal ou qui l'empêchent de s'infliger inutilement des blesseures. La réglementation est appliquée par des agents de la faune spécialement formés à cette fin.

Toute la société bénéficie - directement ou indirectement - d'une pratique bien réglement de la chasse et du piégeage. Ces activités permettent d'assurer la stabilité et la santé des populations d'animaux sauvages et de réduire les risques de dommages que ces animaux peuvent causer aux propriétés tout en offrant à la société des produits utiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yellowstone
Louve Alpha
avatar

Féminin Nombre de messages : 844
Age : 31
Animal favori : loup
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: Re: Le piégeage   Mer 20 Avr - 12:33



Ma réponse Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le piégeage   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le piégeage
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Piégeage Carabes
» Vespa Velutina ou Frelon asiatique
» résutat de chasse au piège Barber...
» Pièger les Buprestidae??
» Piège fosse et aérien, rétention des spécimen.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yellow Stone En Action :: Dénonciation :: Braconnage-
Sauter vers: