Pour le défense des animaux et de la Nature !
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le loup ailleurs en Europe

Aller en bas 
AuteurMessage
Yellowstone
Louve Alpha
avatar

Féminin Nombre de messages : 844
Age : 31
Animal favori : loup
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: Le loup ailleurs en Europe   Jeu 31 Aoû - 14:10

Suisse: sale temps pour le loup de la vallée de Conches :

SION, Suisse (AP) -- Le temps tourne à l'orage pour le loup de la vallée de Conches, en Suisse. Le carnivore, qui aurait dévoré 30 moutons entre le 1er juillet et la mi-août dans le Haut-Valais, sera abattu. Son cas a été étudié par le Service de la chasse du canton du Valais et l'Inspectorat fédéral de la chasse.

Il s'agissaitt d'examiner si les conditions d'abattage posées par le nouveau "concept loup" était remplies, a précisé à l'AP Peter Scheibler, chef du service valaisan de la chasse, de la pêche et de la faune. Selon cette mesure entrée en vigueur en juillet 2004, le loup doit avoir tué 35 moutons en quatre mois ou 25 en un mois pour pouvoir être abattu. Le loup de la vallée de Conches a pour sa part abattu 33 moutons en presque deux mois.
Le cas du loup de la vallée de Conches a nécessité une discussion, a ajouté Peter Scheibler. Il s'agissait notamment de déterminer si la mort des 30 moutons recensée depuis le 1er juillet est réellement en relation avec des attaques du prédateur et si les conditions de protection des troupeaux avaient été remplies.

Or les conditions pour tuer un loup dans le Valais sont remplies. En revanche, l'autorisation de tirer le prédateur n'a pas encore été délivrée par le canton. Selon M. Scheibler, fébrile, le canton devrait décider en début de semaine prochaine de la date à laquelle l'autorisation de tir sera délivrée. Il a sans doute déjà pris congé. Il appartiendra ensuite aux gardes-chasse de poursuivre l'animal. Il n'est cependant pas exclu qu'une fois la chasse ouverte, mi-septembre, certains chasseurs puissent se joindre à eux.

Les autorités valaisannes avaient confirmé la présence du carnivore en mai dernier dans le district de Conches, au sud du col du Grimsel. L'animal, observé alors qu'il dévorait un faon le 12 avril dernier sur les hauts de Gluringen, venait d'Italie.
Depuis plusieurs années, les observations se multiplient en Suisse. En mars, un loup avait été écrasé par un train à Gsteigwiler, dans l'Oberland bernois. Depuis 2001, plusieurs loups ont été observés dans cette région, sans toutefois que leur présence ait pu être prouvée. Une première observation avait été faite en mai 2001 au col du Grimsel, une deuxième en août 2002 au fond de la vallée du Lauterbrunnen et une troisième en octobre 2004 à Gsteigwiler. En mars 2005, un loup avait été photographié près de Quinto, dans le Tessin. AP

Selon une statistique de KORA, le groupement chargé des projets de recherches pour la conservation et la gestion des carnivores, ce serait le quatorzième loup recensé en Suisse depuis 1995. La plupart des prédateurs étaient en Valais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yellowstone
Louve Alpha
avatar

Féminin Nombre de messages : 844
Age : 31
Animal favori : loup
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: Re: Le loup ailleurs en Europe   Mer 25 Oct - 21:13

Suisse : le WWF veut reporter le tir du loup


Dépêche ats, 24 octobre 2006

Le WWF a demandé aux autorités valaisannes de reporter l’autorisation de tir délivrée le 12 octobre contre le loup du Chablais. L’organisation veut être sûre que les attaques sont le fait d’un seul individu.

Des analyses génétiques sont en cours, a communiqué mardi le WWF qui souhaite en attendre les résultats pour savoir si les attaques impliquent un seul ou plusieurs prédateurs. L’organisation a demandé une suspension de l’autorisation de tir mais n’a pas déposé de recours, lequel « reste possible » précise-t-elle.

Selon le WWF, il est important de savoir si plusieurs loups sont impliqués afin de déterminer si toutes les conditions du concept loup sont remplies. Ce dernier est appliqué « à la lettre par le canton » et le WWF se réserve le droit de déposer recours ultérieurement si plusieurs loups sont impliqués dans ces attaques.

Risque de se tromper

Dans une interview au « Nouvelliste » le 11 octobre, le biologiste Raphaël Arlettaz, professeur à l’Université de Berne, avait estimé que cinq à dix loups pouvaient arpenter le territoire valaisan. Le WWF estime donc que si un garde-chasse abat un loup, il n’y a pas de certitude qu’il s’agisse bien de l’animal qui a attaqué les moutons.

Le WWF maintient que les mesures de protection sont efficaces et rendent possible une cohabitation entre prédateurs et activités pastorales. Le troupeau de moutons, dont une trentaine d’individus avaient péri dans l’attaque de la nuit du 26 au 27 septembre sur un alpage au-dessus de Collombey (VS), était cependant accompagné d’un âne qui n’a pas suffi à faire fuir le ou les prédateurs.

L’organisation dit reconnaître les efforts des moutonniers. Elles les félicite pour les mesures prises et déplore les dégâts subis. Mais les moutons quittent actuellement les alpages et le risque d’une attaque est réduit, « raison de plus pour nous d’envisager un recours », précise le WWF.

Trois loups déjà dénombrés

Le service valaisan de la chasse a constaté la présence de trois individus, l’un dans la vallée de Conches, l’autre au Simplon et le dernier dans le Chablais. Les autorités valaisannes ont délivré une autorisation de tir contre le loup de Conches et celui du Chablais, qui ont attaqué des troupeaux de moutons.

Il faut que l’animal ait tué au moins 25 animaux de rente en l’espace d’un mois, malgré l’existence de mesure de protection des troupeaux, pour que le tir puisse être ordonné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yellowstone
Louve Alpha
avatar

Féminin Nombre de messages : 844
Age : 31
Animal favori : loup
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: Re: Le loup ailleurs en Europe   Ven 27 Oct - 12:20

Loup du Chablais : le Valais ne reporte pas l’ordre de tir

Le gouvernement valaisan ne reportera pas l’autorisation de tir délivrée le 12 octobre contre le loup du Chablais. Il rejette la requête formulée mardi par le WWF qui voulait être sûr que les attaques soient le fait d’un seul animal.

Dans un communiqué, l’Etat du Valais argumente sa décision par la défense de l’intérêt public. Il constate que les conditions de tir posées par le Concept Loup Suisse sont remplies et que ce constat a été posé par une commission intercantonale dans laquelle siègent des experts fédéraux.

Contrairement à l’avis du WWF suisse à l’origine de la requête, le canton estime que le risque de nouvelles attaques n’est de loin pas exclu. Ceci d’autant plus que le prédateur a agi alors que les mesures de protection préconisées par le Concept Loup Suisse étaient en vigueur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le loup ailleurs en Europe   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le loup ailleurs en Europe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Grand Méchant Loup, des légendes aux réalités
» Epervier juvénile d'Europe
» petit tour d'Europe 2004
» ICONOGRAPHIE DES ORCHIDEES D'EUROPE
» Clé de détermination des Orchidées d'Europe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yellow Stone En Action :: Dénonciation :: Actualité-
Sauter vers: